Conception paysagère très inspirée d’un jardin mal exploité

Gouesnou (29)

Lieu : Gouesnou (29)
Superficie : 1500 m2
Date du projet : 2019
Jardin aménagé avec amour pour des propriétaires soucieux de prendre soin de l’environnement.

ZOOM SUR LE PROJET D’AMENAGEMENT de ce jardin à Gouesnou

Lorsque l’on habite au cœur d’un quartier résidentiel, il n’est pas rare que l’on doive composer avec un terrain dont la forme très inhabituelle constitue en elle-même un défi. C’est le cas de cette propriété située à Gouesnou. Le jardin de 1500 m² est à repenser totalement pour lui redonner de la perspective et de l’ampleur. Résultat : une ambiance à la fois contemporaine et reposante.

Le terrain mal exploité est séparé en 4 espaces :
- Un espace en façade de rue, bordé d’un muret bas en pierre. Une entrée tristounette et trop ouverte sur le voisinage.
- Deux espaces qui s’allongent de part et d’autre de la maison, difficilement lisibles et sans perspective.
- Un dernier espace, le plus grand du jardin en arrière de maison, qui accueille un vieil appentis. Le fond du terrain taluté est végétalisé d’herbes folles, de quelques érables sycomores et d’un magnifique frêne de grande ampleur. Sur la quantité d’arbres plantés, un pin, un érable, un cyprès, une pieris et deux pommiers anciens ont été conservés.

LES DIFFERENTES ETAPES DE L’AMENAGEMENT DU JARDIN de 1500 m2

Partie avant :

  • Reprise de maçonnerie et réalisation d’une allée piétonne en pierre naturelle
  • Réalisation d’une palissade bois en Douglas ajourée, habillée de grimpantes variées
  • Réalisation d’un petit verger à fruitiers variés sur une prairie biodiversité, une allée engazonnée sinueuse traverse la prairie menant au jardin arrière.
  • Les limites mitoyennes sont végétalisées de haies champêtres dédiées à la faune locale
  • Plantation de massifs type mix-border plantés de vivaces variées, à floraison étalée et de nectarifères sur paillage bois.
  • Réalisation de deux massifs en mix-border bordant une allée sinueuse engazonnée, avec plantation de charmilles pour réduire l’impact visuel du pignon voisin et masquer la vue sur le jardin.

Partie arrière :

  • Nettoyage du terrain, démolition des allées, arrachage de végétaux et de souches, réfection du gazon
  • Réalisation de haies champêtres pour les limites mitoyennes
  • Réalisation de larges massifs de vivaces sur paillage bois dédiés aux oiseaux et aux insectes, notamment par l’utilisation de fleurs nectarifères
  • Réalisation d’une mare naturelle sans filtration chimique ou mécanique pour la biodiversité
  • Réalisation d’un potager
  • Pose de ganivelles en châtaignier pour limiter l’accès au potager et sécuriser la mare.
  • Réalisations d’un poulailler attenant à l’appentis
  • Implantation de deux prairies fleuries biodiversité.

AMENAGEMENT DU JARDIN : une invitation à la promenade

Le choix du végétal s’est révélé primordial dans l’aménagement du jardin afin de répondre aux besoins de la faune locale (fleurs nectarifères, fruits, nidification). L’utilisation de vivaces variées, de fruitiers, d’arbres et arbustes et de prairies biodiversité ont permis de réaliser un jardin harmonieux et cohérent, en plus des végétaux existants qui ont été conservés.

Des matériaux naturels comme le bois ou la pierre ont été utilisés pour les différents aménagements et les déchets de chantier recyclés.

Vous avez un projet d’aménagement paysager ?

Le budget d’un aménagement d’un jardin dépend de plusieurs critères : surface, préparation du terrain, choix des matériaux et des variétés... Demander votre devis pour réaliser l’espace paysager de vos rêves !